Le Québec autochtone de plus en plus accessible

On dit souvent qu’il faut connaître d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Chez les peuples des Premières Nations et des Inuits, on aime se rappeler que dans son sang coule celui de ses ancêtres. Ainsi, la transmission des savoirs se fait tout naturellement dans un profond respect des traditions.

 

L’appel des origines

Les Autochtones du Québec sont les héritiers d’une histoire au long parcours. À ce titre, découvrir des savoirs et des savoir-faire ancestraux transmis au fil des générations constitue un passionnant retour aux sources. Les musées, les instituts culturels et les sites d’interprétation ouvrent leurs portes aux visiteurs les plus curieux et de tout degré de mobilité. Parmi ceux-ci, on compte le Musée des Abénakis dans le Centre-du-Québec, le tout premier musée autochtone de la province qui présente l’histoire et les traditions de la communauté d’Odanak. Tout près, en Montérégie, la Maison amérindienne est un lieu d’échanges, de partage et de rapprochement, et un site d’importance historique des produits de l’érable. Plus au nord, le Musée amérindien de Mashteuiatsh vous invite au contact direct entre les traditions et la contemporanéité de la culture des Ilnus du lac St-Jean. À l’est, la Maison de la culture innue célèbre la culture, la langue et le rapprochement entre les peuples par son exposition permanente L’univers des Innus de Ekuanitshit. Sans oublier, à Gaspé, le Site d’interprétation micmac de Gespeg, qui vous fera découvrir la pure tradition de son peuple, d’hier à aujourd’hui, son occupation du territoire, son histoire et sa culture.

En fait, qu’il s’agisse d’assister à un Pow-Wow coloré ou à une soirée de légendes amérindiennes racontées autour d’un feu, de visiter une maison longue traditionnelle au Site traditionnel huron Onhoüa Chetek8e ou une boutique-atelier de confection d’artisanat chez Raquettes et Artisanat Gros-Louis, les occasions de découvrir les cultures millénaires autochtones dans toute leur diversité ne manquent pas. Musique, danse, art et artisanat, spiritualité, légende… tout un monde, si proche et si différent, et pour tous.

 

Vivre un Pow-Wow

De juin à septembre, le Québec se met à l’heure du Pow-Wow. Véritables festivals où le partage est roi, ces rassemblements tenus durant des fins de semaine restent des moments forts du calendrier des peuples autochtones. Ils mettent à l’honneur plusieurs pans de cette culture riche et diversifiée, de la danse à la musique en passant par les costumes traditionnels, ou encore l’artisanat et les plats typiques. Ces manifestations axées sur la tradition, mais aussi sur la compétition, se distinguent par leur ouverture. Le public peut d’ailleurs participer aux différentes danses internations et prendre part à des spectacles empreints d’émotions hors du commun.

 

Votre passeport pour l’aventure

Les Premiers Peuples et la nature, ses saisons, ses ressources, c’est un lien millénaire basé sur le respect. En fins connaisseurs de leurs terres ancestrales, les Autochtones sont des guides de choix pour vivre toutes sortes d’aventures au grand air. Songez seulement à la chasse et la pêche dans les pourvoiries autochtones, mais aussi à l’observation de l’incroyable faune du Québec, comme le proposent les croisières aux baleines vécues entre autres dans la communauté innue d’Essipit, où les condos-hôtel Natakam vous invitent à vous réveiller aux sons de ses grands mammifères marins.

 

L’hospitalité comme un sixième sens

Kwe, Kway, Kwey, Kwei, Wachiyeh, Wachiya, Ullaakkut, Ské:kon, hello… Autant de manières de dire bonjour pour vous souhaiter la bienvenue dans le monde des Premières Nations et des Inuits. On peut penser aux valeurs ancestrales d’hospitalité ressenties dès que lorsqu’on franchit les portes de l’Hôtel-Musée Premières Nations, hôtel-boutique 4 étoiles à Wendake près de Québec, qui propose également une carte gastronomique aux arômes boréals dans le réputé restaurant La Traite.

Publicité de Kéroul
Publicité de la brochure de Kéroul